Show More
Acheter

Anadelle et son frère Prian quittent le château familial pour participer à une étrange cérémonie censée purifier l'âme de leur père gravement malade. Pour atteindre le temple de Tiridis, ils doivent traverser une immense et hostile étendue désertique. On leur conseille de faire appel à Jabbòth, un Initié, pour les guider et les protéger. Mais le remède est pire que le mal. Là où Jabbòth pose sa semelle s'élèvent aussitôt querelles et discordes. Quels terribles secrets rongent cet adepte de la magie ? Anadelle va apprendre à ses dépens que le danger ne vient pas toujours d'où l'on croit...

    

Olivier Lusetti

               

L’Élixir du dieu Attek

                 

Extrait

                 

Au cœur de Samara, resplendissante cité des territoires désertiques du Sud, Prian et sa sœur Anadelle, deux jeunes nobles aux cheveux blonds et aux manières courtoises, remontaient un couloir étroit et obscur. Ils suivaient une vieille femme dont la lampe éclairait leurs pas. Le son mélodieux d'un instrument à cordes se précisait. Leur guide écarta un rideau, les invitant à entrer d'un geste de la main.

Les deux visiteurs pénétrèrent dans une pièce carrelée de blanc et de bleu aux parois bordées de colonnades et de plantes, dépourvue de fenêtres mais lumineuse grâce à une large ouverture dans le toit. Un homme se baignait nu dans un bassin rectangulaire peu profond, adossé à la margelle. Chauve, le teint hâlé, le nez épaté, une mâchoire carrée, de petits yeux aux paupières à demi-closes et aux sourcils fins : son visage n'aurait pas paru désagréable à Anadelle s'il n'affichait ce sourire narquois et ne les considérait de ce regard blasé, attitude à la fois insolente et vulgaire. Cette virilité exacerbée, propre au vrai mâle, rustre, dominateur et vaniteux, la rebutait autant qu'elle l'effarouchait. Plus inquiétant, un étrange scintillement rougeoyait dans ses iris bruns et des tatouages aux courbes harmonieuses et symétriques sillonnaient son crâne et son corps telle une cage destinée à contenir la trop puissante magie qui brûlait en lui.

Il exhibait une musculature surhumaine, taillée pour les champs de bataille, ainsi que des dizaines de cicatrices, témoignages de violents combats. Aucune de ces nombreuses blessures ne l'avait cependant atrophié ni tué. Deux jeunes filles à peine pubères, nues elles aussi, partageaient son bain. Elles se blottissaient contre lui et parfois le dévoraient des yeux avec avidité. Son phallus pointait fièrement vers la surface de l'eau sans qu'il en éprouvât de gêne. Et il caressait de ses ongles épais et pointus, pareils aux griffes d'un tigre, la fesse de l'une d'elles qui frémissait de plaisir. Au fond de la pièce, assise contre l'une des colonnes, une femme brune à la beauté troublante jouait de la mandoline vêtue d'un péplos indigo léger et court. Elle dévisageait Prian d’un air malicieux. Elle décala sa cuisse droite de sorte à soulever le tissu et lui dévoiler son intimité.

Mal à l'aise, Anadelle détourna le regard de cet indécent tableau où l'innocence et la fraîcheur juvéniles se corrompaient au contact de cet être libidineux.

— Allons-nous-en, glissa-t-elle à l'oreille de Prian.

Celui-ci feignit de ne pas l'entendre et, d'un aplomb surprenant, l'œil rivé sur son interlocuteur, lui demanda :

— Jabbòth ?

— Qui t'envoie, damoiseau ? lui rétorqua l'intéressé d'une voix grave, sépulcrale, presque surnaturelle.

— Un certain Azir vous a recommandé.

— D'où le connais-tu ? l'interrogea Jabbòth.

— Il nous a amenés de Dreiba à Samara sur son boutre.

Jabbòth ricana. Au même instant, ses doigts pincèrent le sein de l'autre fille qui lâcha un gloussement.

— Et que veux-tu ?

— Me rendre au plus tôt à Tiridis, sur la côte Ouest.

       

 

 

Mini roman

               

Illustrateur : Coralie Ruiz

Date de parution : decembre 2014 

ISBN : 9791092557404

Prix : 1.99€

Nombre de pages : 101

Edition : E-book

Fantasy-Editions.RCL

Panier : (0)‏