Show More
Acheter

En Chine ancienne, à la six cent soixante-sixième année de la Dynastie Zhou, le monde devient fou. Un mal frappe les femmes de stérilité. Une communauté de religieuses — les servantes de Guanyin — survit dans un monastère, prisonnière d’un souffle magique qui les transforme toutes peu à peu en statue de sel. Un jour, l’espoir renaît. L’une d’entre elles peut donner la vie. Ceux de Jeju s’invitent.

    

Olivier Lusetti

               

La Dernière Houri

                 

Extrait

                 

« Le monastère juché sur une falaise surplombait l’onde amère. D’une fenêtre, une jeune fille, sur la pointe des pieds, la contemplait. Une brise marine, passant et se retirant, agitait un rideau et s’accordait avec l’aller et le venir des vagues. Des hirondelles trissaient et s’enfonçaient entre les murailles trouées. Des goélands à ailes grises piquaient dans l’intumescence bleutée des flots. Le sillage tranquille des barques et des plongeuses qui s’adonnaient à la pêche troublait dans la mer l’image du ciel. Les voiles blanches des embarcations remplaçaient les nuages absents.

Le vent d’occident souffla. Il apportait sable et sédiment du désert. La mer se teinta de jaune. Cette couleur particulière lui donnait son nom : la Mer Jaune. La demi-journée inondée de lumière s’écoulait paresseusement. Une odeur saline, reposante, flottait partout.

Depuis trois jours, Shan – Corail-Précieux — séjournait dans une cellule spacieuse, aux parois pierreuses, meublée d’une natte de jonc, où une cloison en bois décorée d’entrelacs floraux cachait le pot des commodités, une cuvette et une cruche remplie d’eau. Nourrie de prières et de tisanes, elle goûtait une paix intérieure rassasiante. Parfois, la faim la malmenait. Alors, le spectacle de la nature, la beauté d’une étoile rougeoyante semblable au couchant du soleil manquant, le blêmissement sublime des premières lueurs à l’orient finissaient de la régaler.

Le bonheur, elle le respirait et il gonflait ses poumons. Tout régnait dans une ambiance ouatée rassurante, aussi berçante et douce que le clapotis des vagues sur la coque du voilier.

Excepté cette douleur aux reins, ce matin, tout lui paraissait parfait. »

       

 

 

Une très belle histoire, servie par un style raffiné qui nous transporte dans un monde sensuel, très imagé, avec pour base la chine antique.

J'ai acheté ce livre par curiosité, et je le referme totalement séduite.

Magnifique

Achat authentifié par Amazon     05/04/2013    Par  Jaime Lyre

dans la même collection

   

du même auteur

   

Nouvelle

               

Illustrateur : Coralie Ruiz

Date de parution : avril 2013 

ISBN : 979-1-09-255701-5

Prix : 0.99€

Nombre de pages : 22

Edition : E-book

Fantasy-Editions.RCL

Panier : (0)‏