Pierre Euzet

Pierre Euzet Lauréat et 1er prix du Prix du Récrit Fantasy 2019 pour

le mini-roman : Une vie de rêves.

Pierre Euzet, 44 ans marié et père de deux enfants est originaire des Pyrénées Orientales. Biochimiste de formation, il a toutefois toujours donné une importance toute particulière aux mots et à leur sens. Camouflé sous l’anonymat du web, il a longtemps diffusé des billets d’humeurs (ou d’humour) sur différents forums de la toile, avant de finalement se lancer aujourd’hui dans un concours de renom, en s’essayant à un format inconnu pour lui, le mini-roman.

Comment avez-vous participé au Prix du récit Fantasy et qu’est-ce qui vous a poussé à le faire ? Quel est le thème de votre histoire ? Pourquoi ce choix ?

Des trois thèmes qui nous étaient proposés (Vengeance, Trans-humanisme et Intelligence artificielle), j’ai choisi le premier : la vengeance. Il s’agit d’un sujet aussi universel qu’intemporel ! Pas seulement en littérature. Qui n’a jamais souhaité en secret se venger un jour ou l’autre ?... Qui n’est jamais passé à l’acte ? Les idées ne manquaient pas….

Quel message avez-vous voulu faire passer ?

Je n’ai pas souhaité faire passer un quelconque message dans mon récit. Ce n’est pas dans cette optique là que j’ai abordé la rédaction de ce mini roman. Pour moi l’histoire passe avant tout le reste ! Elle doit être bien ficelée, avec du rythme, une tension narrative et des revirements de situation…voilà ce que j’ai tenté de mettre dans ma nouvelle. Le lecteur vient chercher des émotions dans un livre et je n’ai pas la prétention de lui servir une leçon de morale. J’espère être parvenu à le surprendre et à lui avoir fait passer un bon moment. C’est déjà bien assez difficile ainsi.

Pouvez-vous nous résumer votre récit ?

Philippe Luthier a, durant quelques mois dans son adolescence, été harcelé par deux garçons à peine plus âgés. Profondément marqué par cette histoire, il se reconstruit tant bien que mal aux côtés de sa mère, mais apprend aussi à apprivoiser un étrange pouvoir qui sommeillait en lui jusque-là…

Écrivez-vous qu’à l’instinct ou vous appuyez-vous sur des livres sur l’écriture, une formation en création littéraire, un conseiller littéraire ou des lecteurs tests pour vous affiner ?

J’écris à l’instinct en première intention. Amateur de cinéma en tout genre depuis l’enfance, j’y puise l’essentiel de mon inspiration. Encore une fois, l’histoire prime à mes yeux. Mais pour cette magnifique aventure qu’est le Prix du récit fantasy, j’ai eu la chance de bénéficier de l’aide d’un conseiller littéraire. Il a su mettre le doigt sur des défauts que le novice que je suis ne percevait pas. Un conseil ou une critique, s’ils sont bien ciblés (et c’était le cas), ont bien plus de valeur qu’une flopée de louanges de complaisance !

Quels sont vos projets littéraires immédiats ?

A présent, je vais entreprendre la réécriture d’un roman de fantasy que j’avais rédigé il y a maintenant deux ans. L’expérience acquise avec « Une vie de rêves » peut permet d’envisager cela sous un œil différent. Ensuite, j’envisage aussi de m’essayer à l’écriture d’un roman policier. Les pièces du scénario se mettent peu à peu en place dans mon esprit. Ne manque plus qu’à me lancer.

couverture PRF 2019indd (Copier).jpg

De cet auteur

Une vie de rêves

(mini-roman).

Grand Lauréat

du Prix du récit fantasy 2019.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo Pierre Euzet.jpg
Pierre Euzet Franck Thilliez.jpg
preview (2).jpg