LIGNE EDITORIALE,

GUIDE DE SOUMISSION

& APPEL A TEXTES

(Prix du récit fantasy)

Nous éditons d’abord des guides d’écritures et ensuite des œuvres de l’imaginaire (fantasy, science-fiction, fantastique) avec une nette préférence pour la fantasy historique, où la magie côtoie un monde réaliste, mais aussi des romans de suspense et d’aventure (thriller). L’expérience de publier des romans, est du fait de l’encombrement du secteur volontairement limitée. Aussi, vos œuvres soumises doivent être absolument des romans personnels (histoire non clichée ou avec un traitement maintes fois vu) avec une structure dynamique (nécessaire et vraisemblable), le souci de l’écriture, de l’aventure humaine et portant une réflexion.

 

Diffusion numérique : Nos livres, généralement numérisés, sont présents sur la plupart des plus importantes plates-formes numériques, grâce à notre diffuseur Immatériel. Chaque livre ou recueil que nous éditons numériquement est souvent accompagné dans son envol par un récit gratuit offert par son auteur à ses lecteurs potentiels pour faire tomber le barrage du prix toujours trop élevé quand il s’agit d’un auteur non nationalement reconnu. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les années d’exploitation 2013 — 2014 — 2015, notre meilleure offre numérique gratuite a dépassé les 5500 « ventes », il s’agit des Épées de la colère d’Olivier Lusetti. Deux récits numériques payants ont franchi les 350 exemplaires : La Gloire Écarlate de Fabrice Pittet et La Dernière Houri d’Olivier Lusetti . Pour information, le plus haut  score numérique payant est toujours détenu par l’essai : Comment mieux écrire, raconter une histoire et réussir sa fantasy d’Olivier Lusetti qui dépasse les 600 ventes.

 

 

Diffusion livres papier : Les versions brochées toutes inscrites à la BNF (Bibliothèque Nationale de France), sont disponibles avec le réseau Dilicom et Electre sur simple commande et accessibles à tout moment sur Fnac.com et Amazon. Notre catalogue auprès des librairies est propulsé sur la scène nationale dans plus de 200 points de vente par notre diffuseur et notre distributeur.

 

Diffusion CED-Cedif

 

 

 

 

et Daudin Distribution.

 

 

 

 

 

 

L’encombrement étant inouï, la promotion de l’ouvrage par l’auteur auprès de libraires locaux est primordiale pour la bonne distribution de son œuvre. Cette démarche de proximité peut permettre la présence de son (ses) livre (s) dans les rayons d’enseignes importantes de sa ville comme la Fnac, Leclerc et Auchan. Lors des Salons des livres que nous tenons (les Imaginales d’Épinal, Le festival Méditerranéen du polar et de l'aventure, Le Salon du livre du Touquet, le Salon du livre de Cabestany, le salon international des éditeurs indépendant à Paris, etc.), la participation des auteurs locaux est vivement conseillée. Pour mettre le pied à l’étrier à nos écrivains, dans leur implantation régionale, nous nous rendons dans toute manifestation majeure, géographiquement proche du lieu de leur résidence, et prenons stand.

 

Par avance, nous regrettons le peu de manuscrits choisis autant que le temps de réponse de notre comité de lecture en moyenne quatre mois (passé ce délai, entendez le silence comme un refus). La commercialisation d’un titre est chronophage et nous travaillons méticuleusement avec nos auteurs (souvent tout une année) pour rendre leurs livres meilleurs. Même si une maison d’édition n’a pas cette vocation, nous sommes confus de ne pouvoir argumenter nos rejets (carnet éditorial rempli, manque de temps, incipit [très important] faible, fiction banale, narration boiteuse, mise en texte pauvre, potentiel nécessitant trop d’investissement, etc.). N’hésitez donc pas à utiliser nos services, comme l’analyse de manuscrits qui vous donnera des pistes sérieuses d’améliorations, en vous permettant de bénéficier d’un approfondissement fouillé de votre œuvre (sous vingt jours) et pour certains de profiter de nos contacts professionnels.

 

Le nombre de textes reçus nous a obligé à fermer pour un temps indéfini la soumission "sauvage" des manuscrits anonymes depuis avril 2016. Pour ceux que nous n’aurons pas la chance de rencontrer par le biais d’une connaissance commune, ou lors d’un atelier, d'un concours ou d’un salon, nous ne pouvons que leur conseiller de tenter la difficile aventure de l’édition à compte d’éditeur via l’association par exemple de RÊVE DE FANTASY (W662004068) et son forum. Notre conseiller littéraire Olivier Lusetti y passe de temps en temps, mais surtout il est important d'avoir des retours sur ses créations pour progresser.

 

Nous remercions tous ceux qui nous portent de l’intérêt.

Le Service des Manuscrits

 

 

Courriel : manuscrit.fantasy.edition@orange.fr

 

 

Show More

 

 

 

 Appel à textes du Prix du récit fantasy

(mini- roman) pour le

Festival Méditerranéen

du polar et de l'aventure

sous parrainage du CML

(Centre méditerranée de littérature) :

 

 

 

Vos créations sont des récits courts compris entre 8 000 et 18 500 mots, évoluant dans un univers détaillé, possédant début milieu et fin. Votre mini roman, proche en sorte d’un roman par sa structure, mais avec seulement une intrigue principale, n’a rien à lui envier ni pour la qualité de l’intrigue (travaillée) ni pour l’intérêt de son protagoniste (avec un passé) ou de son histoire (univers fouillé et réaliste). Par contre, dans votre mini roman tout doit être fait pour garantir l’intérêt du lecteur, lui offrir un voyage inoubliable vers l’ailleurs, avec un soin particulier garantissant l’effet de la chute comme dans la plupart des nouvelles réussies. Vos œuvres répondent aux questions : de quoi parle l’histoire ? De qui s’agit-il ? Vous savez définir les enjeux, décrire votre monde et vos personnages et rendre l’ensemble dynamique (montrer plutôt que raconter). Conseils : Rappelez-vous que les premiers paragraphes sont déterminants. Travaillez le style. Pensez que les « histoires bien agencées ne doivent ni commencer au hasard ni finir au hasard » pour reprendre les mots d’Aristote dans sa Poétique. Évitez le syndrome des têtes qui parlent. Exploitez les didascalies. N’omettez pas de donner les éléments spatio-temporels : où, quand » ? Motiver les actes. N’oubliez pas que sans conflits il n’y a pas d’histoire. Rayez l’inutile et conformez-vous à la vraisemblance ou à la nécessité. Chérissez cette vieille règle du drame : « faites-les beaucoup pleurer, faites-les rire un peu ». Et surtout, gardez le meilleur pour la fin (retournement de situation). 

Vous pouvez proposer plusieurs récits courts, mais aucun ne doit avoir été publié sur quelque support que ce soit avec diffusion large (accessible à tous) ou payante. L’auteur affirme être maître des droits de l’œuvre qu’il soumet. 

Vous devez soumettre vos créations à ce courriel : 

 

manuscrit.fantasy.edition@orange.fr

 

Le Prix du récit fantasy au sein du Festival méditerranéen du polar et de l’aventure

 

 

 

 

 

 

Le Service des Manuscrits.

 

Fantasy-Editions.RCL

Panier : (0)‏